Sa première rentrée en maternelle ou comment j’ai survécu!

école

La veille tout était prêt pour le grand jour.

Son petit sac à dos trônant fièrement dans l’entrée attendant d’être sur ses petites épaules, léger comme une plume contenant un paquet de mouchoirs et un change au cas où mon filou serait tétanisé devant ses petits pots à ras du sol!

Sa petite chemise pour imiter papa et parce qu’il adore la boutonner, assortie à ses petites baskets.  Des couleurs qui sentent bon l’été, un mélange de turquoise et de vert anis…un appel au soleil pour qu’il pointe le bout de son nez!

Et comme si ce camaïeu lui avait plu, il était là ce matin pour nous accompagner en chemin et parcourir cette petite distance qui nous sépare de sa petite classe.

Une petite classe que l’on a découvert ensemble après avoir pris la pose pour la photo souvenir, regroupant une petite et une moyenne section.

Ils ne sont pas nombreux à être des « petits » mais qu’ils soient en première ou bien en deuxième année, en cette rentrée ça ne change pas grand-chose car tous sont intimidés. Cherchant un repère ou une personne bienveillante qui saura les câliner pour leur faire oublier cette séparation.

Ce n’est pas un doux fond sonore ni chantant ni berçant mais des pleurs timides ou pas qui couvrent les conversations. De ce qui vous brise le cœur….

Mon filou s’installe à une petite table bien sage, il ne dit rien mais je vois dans son regard que ça l’intrigue et le chagrine. Lui qui me bassine depuis ses 18 mois pour aller à l’école, c’est enfin le jour tant espéré.

J’avais pensé que son excitation le maintiendrait à distance des pleurs…je me suis trompé.

Au moment de se dire au revoir, j’ai vu ses petites épaules qui venaient de porter fièrement leur premier petit sac se secouer et j’ai senti mes jambes se dérober priant pour ne pas verser une larme. Lorsqu’il s’est mis à sangloter ce fut la goutte d’eau, mon cœur s’est serré et sur l’instantané j’ai pensé à le ramener avec moi, chez lui dans son petit cocon. Une façon de fuir ses petites larmes que je ne supporte pas de voir dans ses si jolis yeux bleu.

« Je veux rentrer à la maison » m’a t-il dit,  je me suis senti dépourvu. Maladroitement entrain de lui sécher ses larmes, je n’ai su que lui rappeler que je venais dans peu de temps le chercher avec son petit frère. Tu parles d’un réconfort!

Sa maîtresse voyant que j’étais un des derniers parents m’a gentiment demandé de sortir et de lui lâcher la main….cette petite main qui me serrait encore de fierté il y’a quelques minutes était devenue moite à l’idée de se séparer…pourtant elle ne s’est pas accrochée, j’ai même senti ses petits doigts glissés doucement comme résignés.

Je sors, je l’entends il pleure mon bébé, oui c’est mon bébé et il est malheureux. Je refuse de regarder, je me fais violence et détale comme un lapin.

Il est 9h…c’est la rentrée…Du haut de ses 3 ans mon bébé et un petit bonhomme….

 

source photo morguefile

 

Publié par

Bienvenue Moi c'est Steph, la quarantaine me guette mais auprès de mes enfants j'ai l'impression d'en avoir 5! J'aime la vie, ma famille, lire, écrire, jouer à la maîtresse, me faire jolie, vivre en green et la bonne bouffe maison! Et sûrement plein d'autres choses...à vous de le découvrir sur Souris...Maman :)

15 commentaires sur « Sa première rentrée en maternelle ou comment j’ai survécu! »

  1. C’est dur, mais de ma petite expérience, je t’assure que je n’ai jamais eu d’enfant en classe qui pleurait après le départ de papa et maman. Des que les parents tournent le dos, tout va bien et ils partent jouer comme si de rien n’était!
    J’espère que tu as récupéré un petit bonhomme en pleine forme et que tu n’as pas trop angoissé toute la journée.

    J'aime

Alors qu'en pensez-vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s