Un défi #4: Savoir Pardonner…

Pour le rdv blogo proposé par Agoaye intitulé: Un défi ou un écrit – une année de Bienveillance avec Agoaye

J’ai opté cette semaine pour le défi qui est: Savoir Pardonner …

rdv blogging un defi un ecrit

*****

Les citations de Mahatma Gandhi précieuses à mes yeux…

« Vis comme si tu devais mourir demain. Apprends comme si tu devais vivre toujours »

« C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire. »

« Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde » 

*****

Concernant la fiche de pardon, j’ai cherché un bon moment quel événement a pu réellement me mettre en colère et pioche faite (y’en avait 2)  ce fut pour le père de ma fille, lorsqu’il m’a laissé seule, enceinte.

Ce jour-là quand nous nous sommes séparés, une grande colère m’a envahi.

Je lui en voulais tellement…

d’avoir refusé ma grossesse, d’être jeune, de ne pas m’aider, de reconstruire sa vie…sans moi.

De me rayer de sa vie tout simplement.

Pour ne plus souffrir de cette situation, il aura fallu 8 ans et un nouvel amour, le meilleur remède que je connaisse.

Si je devais lui expliquer toute cette colère, je crois bien que je lui dirai enfin de compte peu de chose.

« Finalement c’est ton choix mais sache que tu m’as déçu. »

Aujourd’hui, je sais que je ne suis pas coupable et je ne lui dois rien.

Tout comme je comprends qu’un engagement soit difficile à honorer.

******

Je pourrai entamer le dialogue avec lui,

mais pour ma fille et mon conjoint, je ne le ferais pas.

Pour ma fille car je lui laisse le choix de le rencontrer ou pas,

et mon conjoint ça tombe sous le sens!

Si un jour, l’idée de se manifester lui passe par la tête, et bien je ne l’inviterai sûrement pas à boire un verre!

N’empêche… je suis courtoise comme fille et pas rancunière, et un dialogue n’est pas exclu, au contraire!

Je lui ai donc pardonné mais j’aimerai qu’il m’accorde le sien…

*****

A très vite pour un nouvel écrit ou défi 🙂

Macaron un défi

Publié par

Bienvenue Moi c'est Steph, la quarantaine me guette mais auprès de mes enfants j'ai l'impression d'en avoir 5! J'aime la vie, ma famille, lire, écrire, jouer à la maîtresse, me faire jolie, vivre en green et la bonne bouffe maison! Et sûrement plein d'autres choses...à vous de le découvrir sur Souris...Maman :)

27 commentaires sur « Un défi #4: Savoir Pardonner… »

  1. Très beau texte. Pour ma part je suis une fille gentille, les gens le savent et je me suis fait marcher sur la gueule des dizaines que dis – je des centaines de fois dans la vie , toujours en pardonnant immédiatement. Jusqu’au mois de Septembre où une amie ( ancienne amie du coup ) m’a parlé comme à une grosse merde. Je ne lui en veux pas de ce qu’elle m’a dit, j’aurais apparemment dis des choses qui ne lui on pas plu c’est son droit en revanche je ne lui pardonne pas la façon dont elle m’a parlé, genre elle était ma mère et j’étais une gamine de 5 ans qui devait l’écouter me gueuler dessus et me la fermer au risque d’être punie … Cette fois ça a été la goûte qui a fait déborder le vase, je pense qu’elle prend la haine pour toutes les autres personnes qui ont osé me parler de la sorte tout au long de ma vie jusqu’à maintenant. Pour me libérer je lui ai écrit une lettre, que je ne lui ai pas donnée, sur le coup ça me fait du bien, aujourd’hui je ressens le besoin de la lui donner pour être complètement délivrée, mais j’ai peur que cette lettre réatise la dispute ce n’est pas ce que je veux, j’ai peur que par cette lettre elle pense que je veux renouer les liens avec elle ce qui n’est pas le cas non plus.
    Le pardon est donc parfois difficile !

    Aimé par 1 personne

    1. coucou milune,

      ah l’amitié vaste sujet…hein? car on peut autant en souffrir que l’amour…oui je suis d’accord avec toi, le pardon est difficile mais il est aussi libérateur. j’ai été lire ton billet (trop gentille) et je suis la première à te comprendre tout comme ta réaction est parfaitement naturelle. c’est normal que tu agisses comme ça, que tu passes par ces sentiments, car si je peux me permettre tu vieillis aussi…donc on change forcément après avoir été blousée. concernant ton amie et ta lettre: pourquoi ne pas le lui envoyer si tu en ressens le besoin tout en lui marquant que tu ne souhaites pas renouer de liens mais que tu ressentais le besoin de clarifier les choses, sans chercher de dispute…juste pour te soulager, elle va quand même le comprendre ça, non? ou bien garde ta lettre précieusement et n’hésite pas à la relire quand de mauvaises pensées surgissent, juste pour te rappeler qu’il y’a un pas de fait ? je suis certaine que tu trouveras ce qui est le meilleur pour toi de façon à aller vers l’avant, en tout cas je te le souhaite fort, bises

      ps: y’a des gens qui ont besoin d’être remis en place mais ça généralement on le comprend qu’après de multi expériences!

      J'aime

      1. Merci de ton conseil je pourrais effectivement rajouter fin de lettre que je ne lui ai pas écrit pour me réconcilier avec elle ni pour chercher la dispute à nouveau mais parce que j’avais des choses à lui dire avant de tirer définitivement un trait sur notre amitié !
        Merci du conseil 😉

        Aimé par 1 personne

  2. J’aime te découvrir, merci de nous faire confiance.
    Et dis toi que grâce à cette séparation, tu as eu la chance de rencontrer un homme merveilleux ! J’essaie toujours de trouver le positif même dans les situations les plus difficiles.
    Bonne soirée, bises.

    Aimé par 1 personne

  3. Bravo la Vie… J’ai été dans la même situation que toi il y a 13 ans, mon mari m’a quitté du jour au lendemain. Je suis restée seule avec nos 3 enfants, la dernière n’avait que 7 mois. Mais je suis toujours seule et donc pas de remède…
    Gloups…

    Aimé par 1 personne

    1. coucou manue, ohhh ton gloups comme je l’ai connu, il m’a fait passer par toutes sortes de sentiments ! le temps fait son oeuvre, c’est certain…et on est toute différentes certaines ont besoin de plus de temps… y’as-tu songé au remède? je suis bien placée pour te comprendre…garde courage et espoir surtout , bises et à bientôt n’hésite pas

      J'aime

  4. Cette révélation est un nouveau coup de point qui me coupe le souffle. Tu as traversé de rudes épreuves et pourtant, jamais je ne m’en serai doutée avant que tu te livres à travers le défi d’Agoaye. Jusqu’ici, je voyais une maman/blogueuse épanouie, pleine d’imagination. Ta capacité à te livrer montre que tu es aussi une femme forte. Bravo pour ce que tu es.

    Aimé par 1 personne

      1. Merci beaucoup. Si je pouvais faire un voeux, je souhaiterai inventer un baume pour soigner les bleus à l’âme. De grosses bises et continue à nous faire de beaux textes et de super articles pour nous aider à distraire nos enfants.

        J'aime

  5. Les épisodes douloureux dont tu nous fait part ne donnent que plus de sens au « Souris… Maman » qui trône en haut de cette page. Avoir traversé des épreuves permet de relativiser les petits revers du sort, de mieux voir aussi où se cachent les petits bonheurs. C’est en pardonnant que l’on tourne des pages et c’est en tournant des pages que l’on écrit son histoire.
    Continue de sourire même si parfois cela demande de la force et du courage… C’est communicatif!

    J'aime

    1. je suis profondément touché par ton petit mot ❤ , c'est vrai il y'a bien longtemps que j'ai appris à relativiser (sauf dernièrement mais je crois que de ne pas savoir quoi faire de ma couenne me tape sur le système 🙂 ) ma poétesse, je t'embrasse bien fort ❤

      Aimé par 1 personne

  6. Pardonner à l’autre est un long chemin mais tu sembles être arrivée au bout de celui-ci. Pour ce qui est de l’autre, de son pardon, pas forcément évident. Mais l’important est bien d’être en paix avec soi même.

    J'aime

Alors qu'en pensez-vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s