Blogging et Vie de Famille…

photo-unsplash

Je viens de lire le billet d’une amie traversant une période que je connais trop bien…

Celle …  à quoi bon continuer?

Et ce pour plusieurs raisons qui nous sont plus ou moins propres mais se rejoignant dans la forme, à savoir nos priorités!

Bloguer prend du temps, beaucoup de temps lorsque tu le fais avec cœur et sincérité. Ce « travail » de partage est récompensé aux moindres commentaires, aux likes, aux abonnés..etc, en bref des résultats euphorisant mais malheureusement une bien grande source de pression!

C’est alors que l’envers du décor n’est plus aussi rose qu’au début…

Tes enfants spontanément, te disent: « maman prend la photo pour ton blog! » ou « tu vas encore sur l’ordinateur » et j’en passe!

Alors tu commences à culpabiliser, tout en sachant que t’en as besoin de cette bulle virtuelle car autant elle bouffe, autant elle fait un bien fou!

Est-ce le commencement du Burn Out du blogging de se poser autant de questions? De constater qu’on patauge, que rien n’avance comme on le souhaiterait mais après tout que veut-on réellement?

Du temps bien souvent pour pouvoir tout concilier …

Malheureusement, il ne s’achète pas mais il peut se définir quand on blogue!

Moi aussi, j’ai connu cette période où je me disais qu’il fallait m’y mettre aux réseaux sociaux:

J’avoue, j’ai horreur de ça! Par pudeur? peut-être un peu…car personnellement, raconter ma life ou mon humeur par petit message, ce n’est pas mon truc, j’ai l’impression dans ces moments d’être inintéressante!  Alors, j’ai tenté et j’ai échoué. Bizarrement c’est maintenant après m’être fait une raison que je me lâche, va comprendre!

En bref concernant les réseaux sociaux, j’ai mis en place sur le blog un partage automatique sur ma page facebook comme ça je ne m’en préoccupe plus après si le billet interpelle tant mieux mais j’ai quand même du mal à accepter cette méthode impersonnelle…

Twitter, google+ etc….je partage c’est tout car c’est devenu un automatisme mais seulement pour mes billets.

Après c’est vrai, j’y vais pour le groupe voyageons ludique et aussi pour les cop’s mais sincèrement, je préfère aller vous lire que de constater quelquefois un monde virtuel peu plaisant 🙂

Donc j’ai décidé de minimiser mon temps passé sur les réseaux même si c’est au détriment du blog, na!

J’assume, je n’aime pas donc je ne fais pas…et je crois que depuis que je suis ma réelle envie, je me pose bien moins de questions!

Pourtant on se dit forcément que si j’y suis, je me ferai forcément un peu de pub….ah je suis sceptique…personnellement, pour mon blog ce n’est pas le cas mais c’est de ma faute puisque je suis une huître!

Car quand je regarde mes stats et bien c’est google et mes cop’s, mes meilleurs amis 🙂 D’ailleurs c’est quand j’ai compris ça que j’ai tout stoppé!

Plus de pression de ce côté, reste celle des publications:

Une fois par semaine? deux, tous les jours…et puis si je ne suis pas assidue, cela va-t-il me jouer un tour? vais-je perdre de la visibilité?

ouais, ouais et bien moi je me suis dit de toute façon google a assez de mémoire alors qu’est ce que tu te prends le chou?

C’est vrai, tu te dis zut si je m’éloigne, les copines et les lectrices feront de même. Je pars du principe que lorsque tu aimes, tu reviens forcément. Ce n’est pas toujours le cas mais qu’importe comme ça t’en profite pour faire un petit ménage dans tes contacts!

Un petit noyau soudé et aimant faut mieux qu’un grand et méchant!

Après si tu nourris de l’espoir grâce à ton blog c’est autre chose évidemment! Mais justement, de ce côté, j’ai lâché prise, je publie quand ça me chante enfin presque….

Pour être exact, je publie quand mon article est fini dans le laps de temps que je me suis octroyée.

Nous y sommes à ce fameux temps:

Je passais beaucoup de temps sur le pc avant de comprendre vraiment qu’il ne fallait pas que cette bulle libératrice soit autant envahissante. C’est pourquoi, j’ai décidé de m’organiser en utilisant plusieurs méthodes dans le seul but de m’en faire gagner! (du temps bien sûr!) Et ce dans tous les domaines.

J’ai mis un point d’honneur à respecter mes engagements comme:

*bloguer seulement quand:

c’est l’heure de la sieste

le soir si seulement monsieur regarde un match

et d’un commun accord avec mon chéri quelques heures le week-end

Car pour être une bonne mère, une bonne « épouse », j’ai besoin d’écrire … c’est ma came!

Après, je suis cette nana que l’écriture comble alors du côté des activités, je ne fais rien seule et ça ne me gêne pas!

En conclusion, si je ne finis pas un billet dans le laps de temps et bien tant pis.

Mais je t’assure, j’ai beaucoup moins de pression et je profite davantage.

De plus, j’ai pu constater un sentiment de frustration…

Et c’est humain! La frustration de ne pas obtenir un petit coup de pouce qui confirme que notre écriture plaît tout comme la frustration de ne penser finalement que Blogging en oubliant le principal : Profiter

Profiter des enfants, profiter de la vie tout simplement…

Alors se pose le souci de nos petites manies: photos à tout va! Avec ces petites pauses pourrissant enfin de compte l’activité ou autre que nous sommes sur le point de réaliser.

J’ai réglé le problème en proposant une photo avant/après et peu voir très peu pendant! Comblant ce vide par l’écrit mais aussi avec des photos explicatives mais prises après, une fois terminé.

Résultat beaucoup moins de frustration lors de l’effort 🙂

C’est aussi le cas quand on commence à penser aux autres où tout semble si beau, si parfait. Il faut juste se dire que certaine personne ont fait le choix de ne montrer que le « beau » car ça leur insuffle de la joie et c’est aussi l’occasion de ne voir que le bon côté des choses.

Personnellement, je partage des bribes, des pensées et un petit bout de mon coeur car j’ai choisi cette ligne, ce partage.

Mais sincèrement en aucun cas, il faut se sentir frustrer qu’à la maison ça ne se passe pas aussi bien que chez les autres! Personnellement, j’ai pour thérapie d’imaginer les plus grands de ce monde sur le pot! ça fonctionne très bien 🙂

Dans le même ordre idées, c’est tout à fait normal de vouloir « nourrir » et être récompensé de son travail mais ça ne doit pas être une source de tracas remettant en question votre plume.

Après, je souhaite créer un blog à mon image et redéfinir sa ligne éditoriale (je sais ça fait prout prout de dire ça) mais je ne considère pas ça comme un mal au contraire…je change donc il change aussi ! J’emploi le présent car je suis dessus mais bon, chaque chose en son temps!

En conclusion, existe-t-il réellement un bon équilibre sans concession?  Dans tous les cas, bloguer doit nécessairement apporter plaisir, joie et réconfort, si ce n’est pas le cas, il faut alors peut-être se poser davantage de questions…

C’est un billet pavé mais j’avais juste le besoin et j’espère l’avoir fait, rassurer une belle amie qui ne doit pas douter d’elle surtout ❤

 

ps: si besoin, je suis là 🙂

photo source unsplash 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié par

Bienvenue Moi c'est Steph, la quarantaine me guette mais auprès de mes enfants j'ai l'impression d'en avoir 5! J'aime la vie, ma famille, lire, écrire, jouer à la maîtresse, me faire jolie, vivre en green et la bonne bouffe maison! Et sûrement plein d'autres choses...à vous de le découvrir sur Souris...Maman :)

31 commentaires sur « Blogging et Vie de Famille… »

  1. Je crois que l’on passe toutes par ces phases de doute et de questionnement. Elles n’en sont pas moins désagréables pour autant mais malgré tout, je pense qu’elles nous permettent de réajuster notre manière de bloguer en fonction de notre évolution personnelle et du temps que l’on souhaite y consacrer!
    Et puis il y a toujours à un moment où à un autre, quelqu’un qui vient te redonner un petit coup de pep’s et qui te donne envie de poursuivre. Je vis la même chose pour mon blog ET pour mes brassière… Quand c’est pas l’un c’est l’autre! Les deux sont carrément chronophage!
    La priorité absolue doit rester la vraie vie mais ça, je pense que tu l’as compris!
    Bisous ma belle!

    Aimé par 1 personne

  2. Tu exprimes bien ce que l’on ressent à un moment donné.
    Il faut se faire plaisir, pour le reste …..
    Je ne suis pas sur les réseaux sociaux, c’est un choix, je garde ma liberté !
    Bonne soirée, bises.

    Aimé par 1 personne

  3. Après ce long et fabuleux week end je viens de retrouver cette envie que j’avais perdue… J’ai traversé cette phase de ras le bol que tu décris si bien et j’ai décidé de ne faire que ce que j’aime sans contraintes… Et cette décision m’a fait un bien fou! J’ai retrouvé mes 4 ans 😀 Bravo pour ce partage sincere et lucide, j’ai beaucoup aimé ton billet!

    Aimé par 1 personne

  4. Est-ce me donner trop de mérite si je pense que c’est à moi que tu fais référence? 😉 Merci du fond du cœur pour cet article spécialement dédié (que ce soit pour moi ou non, il me fait du bien). Ecrire « bloguer ou pas » m’a fait du bien et m’a permis de poser les priorités et mes envies. Merci d’être là, à chaque fois!

    Aimé par 2 personnes

    1. oh ma chéeeeeerie (tu sais comme cristina cordula) , je n’ai pas voulu te citer car je n’avais pas commenté ton billet et puis par pudeur aussi, j’aurai eu l’impression de te pointer du doigt alors que ma réelle motivation fut juste pour t’épauler, te réconforter et en espérant qu’il t’aide tout simplement ce partage 🙂 des bisous

      J'aime

  5. Merci beaucoup pour ton billet qui fait un bien fou ! Je viens de réaliser qu’en fait, qu’on soit débutante ou confirmée on passe très vite par ces questions ! Et c’est très rassurant, surtout pour les débutantes comme moi, de lire ce genre de billet où on partage son point de vue et ce qu’on ressent ! Alors merci à toi 😉

    Aimé par 2 personnes

    1. coucou joséphine, comme ton commentaire me fait plaisir et m’encourage car enfin de compte le partage d’expérience (même si on est pas d’accord) est sincèrement enrichissant. je connais bien ces phases de doutes prenant la tête , c’est pour ça au bout d’un moment, il ne faut plus y accorder autant d’importance et se concentrer sur nos réelles envies 🙂 tant mieux si j’ai pu te filer un petit coup de main 🙂 au plaisir de te lire bises

      Aimé par 1 personne

  6. Tu as tout dit 😉 Bloquer est un plaisir mais il faut aussi savoir prendre le temps et le recul nécessaire à nos priorités, à nos vies de famille. Ici on préfère être sincères et donner le meilleur de nous même et si ce n’est pas régulier peu importe 😛 le NOUS restera toujours notre priorité 😀 gros bisous

    Aimé par 1 personne

  7. Oh ma copinet comme ce que tu écris me ressemble ! Moi aussi je connais tous ces tourments de blogueuse, moi aussi je déteste les réseaux sociaux, et moi aussi je ne me mets plus la pression pour publier vite vite vite ! T’inquiètes pas si tu n’es pas sur les réseaux, je viens toujours chez toi par le chemin direct !

    Aimé par 2 personnes

  8. J’aime beaucoup ton article! C’est vrai qu’on s’est toutes, je pense, posé cette question à un moment ou à un autre… Ca va bientôt faire un an que j’ai ouvert mon blog, et j’ai eu plusieurs fois ces questionnements-là!
    Du coup, un peu comme toi, je me suis organisée dans ma manière de bloguer…
    A la sieste des petits, les soir où mon chéri joue sur son pc…
    Histoire de ne pas empiéter sur mes moments en famille ou en couple!
    Et pour les photos, mes loulous ont l’habitude, je crois que je suis née avec un appareil greffé dans la main… Même si mes photos ne sont pas de grandes qualités, elles me plaisent et nous ressemble, et c’est l’essentiel (mais j’avoue avoir moi aussi de temps en temps envie de mettre de sublimes photos qui donneraient l’impression que le moment était magique et parfait… mais je n’ai toujours pas trouvé comment faire ;)).
    Pour les réseaux sociaux, j’aime bien instagram, donc j’alimente ce compte, j’essaie sur facebook, mais je ne me force pas, ça ne sert à rien, on le verrait tout de suite!

    Aimé par 2 personnes

    1. je crois que tenir un blog, c’est sincèrement se remettre tout le temps en question pour plusieurs choses …et puis au bout d’un moment tu te rends compte que c’est de l’énergie ..gâché! je pense que tu as entièrement raison tes photos sont les tiennes, elles font partie intégrante de ton blog et moi aussi j’aimerai aussi avoir de belles photos…bon on peut pas tout avoir, hein 🙂 oui profite de tout le positif que t’apporte la blogo, des bisous

      J'aime

  9. Merci pour cet article qui parle à la blogueuse novice que je suis, et merci pour l’idée des photos avant/après car j’ai horreur de pourrir une activité avec des photos et je m’énerve toute seule à penser aux autres jolis articles avec de super photos… Bref, tu vas m’aider à lâcher prise!

    Aimé par 2 personnes

    1. comme je suis contente que ce billet t’aide un petit peu 🙂 oui y’a un moment, il faut se concentrer en faisant des choix qui nous font du bien. pfff ne pense pas aux autres, rien de tel pour y perdre sa sincérité, et se filer des complexes avec le temps tu amélioreras ce que tu souhaites…bises

      Aimé par 1 personne

  10. Je suis un peu comme toi : les activités seules ne m’intéresse pas mais écrire et tenir mon blogue c’est ça qui me ressource. Mon mari me dit souvent : « tu devrais t’inscrire dans un club, de gym, de tricot, de n’importe quoi ! ça te ferait sortir ! » Mais moi ce qui me permet de m’évader c’est d’écrire…
    Il faut trouver le juste équilibre. J’ai tendance aussi à moins m’imposer de choses et à me concentrer sur ce que je veux vraiment pour mon blog. Depuis quelques temps je me suis fait plaisir en prenant le temps d’écrire des articles que j’avais en tête depuis des mois (le bilibo, les couches lavables) et que j’écris parce que j’ai envie d’en parler et sans me demander si cela rapportera des vues !
    Mais je crois que cet équilibre on devra sans cesse le réinventer en fonction du rythme de nos familles et de nos attentes qui changent.

    Aimé par 2 personnes

    1. et oui tu as totalement raison t’écrire pour toi, les vues à un moment il faut savoir s’en balancer! de toute façon, ça se sent quand y’a pas la frite 🙂 oui on change, donc le reste aussi …des bisous

      J'aime

  11. J’ai adoré te lire d’autant plus que j’ai vécu ces derniers jours une espèce de coup de fatigue vis à vis du blogging et même des activités manuelles. Je n’étais pas manque d’inspiration. Je n’arrivais juste pas à coucher noir sur banc ou mettre en pratique mes idées. J’avais la sensation d’avoir les batteries à plat. J’ai peut-être un peu trop tiré sur la corde ces derniers temps. Je ne me suis quasiment pas mise devant l’ordinateur ou la machine à coudre. J’ai accumulé un peu de retard, surtout sur la lecture de mes blogs préférés. Mais c’est salvateur de ralentir le pas, voire de s’arrêter pour faire le point sur ses envies et ses besoins. L’idée principale que je retiens de ton texte est de « profiter ». C’est le meilleur moyen d’apprécier tout ce que l’on fait. Gros bisous et merci pour le message que tu as envoyé il y a quelques jours.

    Aimé par 1 personne

    1. je m’en doutais (même si je me suis demandé si côté santé …mais comme j’ai vu une photo sympa) il y’a ces phases où l’énergie est là et puis les autres où l’envie n’est plus…tu as raison cette pause, on en a besoin pour ses ressourcer et aller de l’avant, j’espère que tu en as profité pour déterminer tes envies et remettre de l’ordre dans tes projets, surtout qu’il y’a eu quand même pas mal de chamboulement avec ton déménagement..etc, des gros bisous

      Aimé par 1 personne

Alors qu'en pensez-vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s